fbpx
  • Home
  • COMMENT ÉVITER LA FAILLITE DE VOTRE ENTREPRISE

COMMENT ÉVITER LA FAILLITE DE VOTRE ENTREPRISE

COMMENT ÉVITER LA FAILLITE DE VOTRE ENTREPRISE

VOICI POURQUOI VOUS FAITES FAILLITE PEU DE TEMPS APRÈS OUVERTURE DE VOTRE ENTREPRISE

Beaucoup de jeunes qui se lancent dans l’entrepreneuriat rencontrent des difficultés quelques temps avant l’ouverture de leurs entreprises ou après leurs débuts dans ce monde vorace. Qu’est-ce qui justifie ces faillites trop nombreuses pour les personnes qui se sont lancées pourtant motivées et prêtes à tout pour réussir ? Voyageons au centre des difficultés avec les éclaircis des experts de clicprof.com pour éviter la faillite de votre entreprise.

🔴 DES POURCENTAGES ALARMANTS

🌟 Canada : 60 % de taux d’échec dans les 5 premières années. Source : Statistique Canada (PALE)

🌟 France : 49,5 % de taux d’échec dans les 5 premières années. Source : Insee

🌟 Tunisie : 39 % de taux d’échec dans les 2 premières années. Source : BTS (Banque Tunisienne de Solidarité)

🌟 Pays-Bas : 50 % de taux d’échec dans les 5 premières années. Source : CBS (Statistics Netherlands)

🌟 États-Unis : 50 % de taux d’échec dans les 4 premières années. Source : US Census Bureau (BITS)

En regardant ces pourcentages alarmants, l’on se rend compte qu’il y a une grosse difficulté pour ces entreprises à trouver leur place sur le marché. Par conséquent elles sont submergées et finissent par succomber à la pression de leurs difficultés. Il est donc impératif de comprendre et mettre en lumière la raison pour laquelle il y a tous ces échecs.

🔴 CES GROSSES ERREURS DES START-UP DÉBUTANTES

Les encadreurs et professionnels présents sur ClicProf listent ces problèmes comme principaux éléments perturbateurs chez les entreprises débutantes :

☑️ Inadéquation entre le temps 🕐 de la mise du produit ou service sur le marché, et la préparation des clients et futurs clients à adopter cette solution

Ici le timing 🕐 de mise sur le marché n’est pas bon, les clients ne connaissent pas vraiment le produit ou le service, ils ont des craintes à le tester et sont sceptiques quant à l’adopter. Si le produit est commercialisé trop tôt, les clients risquent l’accueillir d’une très mauvaise manière et peuvent en garder un mauvais souvenir, qui fera tâche sur la réputation du produit ou service. S’il est commercialisé trop tardivement, les concurrents s’en seront déjà donné à cœur joie, réduisant les chances des petites entreprises de s’imposer comme leader.

☑️ Les retours des clients

Il y en a encore qui ne mesurent pas à quel point les retours des clients sont importants pour la bonne évolution d’une structure. Certaines start-up considèrent les avis de leurs utilisateurs comme pas importantes soit parce qu’elles ont peur de retours négatifs, soit par ce qu’elles ne prennent pas ces avis comme prioritaires. C’est une très grosse erreur. Cette faute est  impardonnable à l’heure où internet existe et où il faut être très réactif sur le numérique.

☑️ Elles n’existent pas sur internet

Si en plein siècle de l’explosion du numérique, il y a des start-up qui ne comprennent pas qu’elles doivent exister et maximiser leur présence sur  internet, alors il y a un gros problème. On comprendra pourquoi elle mourra vite. Internet est l’allié des entreprises qui veulent  marquer efficacement et rapidement leur présence.

☑️ Le manque de trésorerie

Il n’y a pas assez d’argent ni de temps mais, ceux-ci doivent donc être alloués de façon correcte afin d’éviter des manquants ou des débordements du budget. Ainsi, la question de savoir comment dépenser de l’argent reste une question fréquente et la raison de l’échec d’environ 29% de startups.

☑️ Choisir le bon produit

Cette phase est très risquée et demande une vigilance accrue. En effet, en ignorant le réel besoin de vos utilisateurs soit par ce que vous l’avez fait exprès (ce qui serait une catastrophe), soit par erreur, en faisant un produit ou service qui ne leur ait d’aucune utilité. D’après les experts en entrepreneuriat de ClicProf, vous aurez juste prouvé que vous ne vous souciez pas de l’avis de vos futurs clients ou des utilisateurs destinés à acquérir vos articles. Si votre article ne correspond pas au besoin de vos clients, ce serait très mauvais pour vous.

🔴 PRÉVENIR SON ÉCHEC ENTREPRENEURIAL

Il n’est pas évident pour un entrepreneur de prévenir son échec entrepreneurial, l’on ne peut pas prévoir ce qui marchera et ce qui ne marchera pas. En général chaque entrepreneur estime avoir fait le tour de la question avant de se lancer et ne peut donc pas savoir si le projet préparé et mis sur pied sera un succès.

La seule chose que le jeune entrepreneur puisse faire est :

🌟 Se former pour en savoir plus sur l’entrepreneuriat

Il peut par exemple se former sur clicprof.com au travers des experts qui ont une expérience sur le monde de l’entreprise et qui la partagent au travers des formations de qualité pour mettre l’apprenant face à des situations qu’il rencontrera sur le terrain. Pour ça il suffit de cliquer sur clicprof.com et choisir son formateur, qui lui, se chargera de vous donner des cours selon le programme que vous aurez établi ensemble.

🌟 S’entourer d’une équipe compétente

Vous devez avoir une équipe en béton sur laquelle vous appuyer pour que votre entreprise ait de bons résultats.

🌟 Être proactif

Il est important de savoir lire les indicateurs de succès et d’échec à l’avance et prévoir d’office une solution pour parer à cela.

🌟 Ne pas se laisser abattre quoi qu’il arrive

En effet rien ne doit vous pousser à baisser les bras et abandonner, vous devez faire face à chaque difficulté.

Qu’attendez-vous pour vous former sur clicprof.com et d’en apprendre plus sur le monde entrepreneurial ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.